Nettoyage d’une toiture en ardoise

L’ardoise est une roche métamorphique appartenant à la famille des schistes. Ses propriétés font qu’elle est souvent utilisée comme matériau de couverture. En effet, c’est un matériau très résistant. La couleur de l’ardoise peut varier du blanc au noir, en passant par des nuances de gris, de rouges sombres et de verts. Naturellement, les ardoises finissent par être recouvertes de mousse ou par se salir au bout d’un certain temps. Les toitures en ardoise ne font pas exception. Le nettoyage des toitures en ardoise est donc indispensable si on veut préserver l’état de sa toiture.

Comment nettoyer une toiture en ardoise ?


La toiture est exposée à toutes sortes de facteurs salissant en toute période. Les intempéries et les végétaux aux environs de celle-ci peuvent provoquer différents types de dégâts. À termes, cela peut nuire à l’état de la toiture. La mousse s’installe à cause de l’humidité et de la végétation environnante. En plus d’être peu esthétique, elle peut engendrer des problèmes de fuite de toiture à long terme.

Selon les circonstances et l’état de la toiture, il existe différentes étapes pour nettoyer votre toiture en ardoise. Tout d’abord, les conditions météorologiques sont à prendre en compte lors de l’application de traitements. Idéalement, cette application doit s’effectuer en hiver ou au printemps. Il faut également éviter les périodes de vents forts et de trop forte chaleur. Si le nettoyage s’effectue en hiver, mieux vaut attendre qu’il ne reste plus aucune feuille sur aucun arbre.

En général, il est plus facile d’enlever la mousse sur une ardoise que sur des tuiles en terre cuite par exemple. Il existe plusieurs manières de démousser sa toiture :
– Le brossage manuel
– Le nettoyage à haute pression
– Le traitement de démoussage
– Le traitement hydrofuge

Le brossage d’une toiture en ardoise


Pour le brossage manuel, il suffit de se munir d’une brosse dure. Vous devez frotter jusqu’à ce que la mousse tombe. Ensuite, il faudra rincer le toit avec de l’eau. Vous devez enlever les gros morceaux de mousse au préalable, c’est-à-dire ceux qui risquent de boucher la gouttière. Tant que possible, il faut éviter les produits corrosifs comme la javel. Ces produits chimiques abîment l’ardoise au détriment du nettoyage.

Le nettoyage à haute pression de la toiture en ardoise


Le nettoyage à haute pression est très efficace, mais il favorise la détérioration de la toiture en ardoise. Ce n’est pas la meilleure solution si vous voulez préserver votre toiture en l’état. Néanmoins, s’il faut absolument procéder au nettoyage à haute pression, il vaut mieux requérir les services d’un expert. Il saura bien nettoyer la toiture, tout en faisant en sorte de ne pas l’abîmer.

Si jamais vous en venez à le faire vous-même, veillez à ce que la toiture en ardoise ne soit pas directement exposée au jet à haute pression. Maintenez une distance raisonnable entre la source du jet et l’ardoise, tout en évitant de décoller la toiture. Il faut donc travailler de haut en bas.

Le traitement de démoussage de la toiture en ardoise


Il y a aussi l’option des traitements chimiques. Cependant, si vous procédez de la sorte, il faut veiller à bien choisir les produits que vous allez utiliser. Privilégiez des produits chimiques non-corrosifs et biodégradables. Il existe deux types de produits à utiliser pour le nettoyage de la toiture. Il s’agit des produits sans rémanence et des produits rémanents.

Les produits sans rémanence traitent la mousse et peuvent être arrosés après qu’ils aient eu le temps d’agir. Ils peuvent donc être rincés même par la pluie. Tandis que les produits rémanents sont curatifs et préventifs. On ne peut pas les rincer à l’eau, mais ils forment une sorte de couche protectrice sur la toiture en ardoise. Cette couche protectrice empêche la repousse de la mousse.

L’application du produit de nettoyage toiture ardoise doit se faire soit au pinceau ou au rouleau, soit par vaporisation. Après avoir appliqué le produit, vous devez le laisser sécher et agir. Il faudra ensuite le rincer à l’eau si nécessaire pour enlever les résidus et protéger votre toiture en ardoise. Il y a différentes précautions qui doivent être prises :
– Adapter la concentration du produit à l’importance des travaux à faire
– Rincer abondamment à l’eau
– Protéger les accessoires du toit

Le traitement hydrofuge de la toiture en ardoise


L’ardoise est connue pour être sensible aux intempéries. Malgré cela, comparée aux autres matériaux de couverture, elle fait partie des matériaux qui y résistent le mieux. Le traitement hydrofuge consiste à appliquer des produits spécifiques à base d’eau ou d’acrylique siliconée sur la toiture en ardoise.

Même si l’ardoise est déjà relativement résistante aux intempéries, l’hydrofuge est destiné à rendre la toiture encore plus résistante à celles-ci. Il réduit considérablement la porosité du toit. Il prévient les fissures et les éventuelles pénétrations d’eau. Le traitement hydrofuge est idéal pour préserver l’état de la toiture.

Pourquoi nettoyer une toiture en ardoise ?


Laisser la mousse s’étendre sur la toiture, c’est prendre le risque de réduire son étanchéité. Le toit doit servir de bouclier protecteur en cas d’intempéries. Or, la mousse favorise la détérioration de l’ardoise, rendant ainsi le toit poreux. Voilà pourquoi il est très important de nettoyer sa toiture en ardoise quand il le faut.

Que l’ardoise soit naturelle ou artificielle, elle est toujours autant exposée à la pousse de mousse. L’ardoise artificielle met 10 ans avant de voir apparaître les premières couches de mousse. L’ardoise naturelle, par contre, est plus résistante et il faut 15 à 20 ans avant que la mousse ne se forme. Il faut donc démousser sa toiture en fonction de sa nature et de sa résistance. L’objectif final est de rendre la toiture en ardoise imperméable. De ce fait, il ne faut pas lésiner sur les moyens, et surtout, ne pas attendre trop longtemps avant de procéder au nettoyage.